« Retour

# CP - Jean-Luc Moudenc et Georges Méric reçus à Matignon

Presse # CP - Jean-Luc Moudenc et Georges Méric reçus à Matignon
Diffusé mercredi 8 juin 2016

 

Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole, et Georges Méric, Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, seront reçus prochainement à Matignon pour appuyer la candidature de Toulouse comme site d'accueil de l'un des futurs centres de protonthérapie déployés dans le cadre du Plan Cancer III.


Les deux Présidents défendront les atouts du territoire métropolitain et départemental, en particulier l'excellence scientifique bâtie autour de l'Oncopole, ainsi que la qualité et la richesse de l'écosystème industriel toulousain et haut-garonnais. 


Thérapie innovante, la protonthérapie est porteuse d'espoir dans le traitement de certains cancers, notamment chez l'enfant. Equiper l'Oncopole de cette technologie de pointe renforcerait son positionnement d'acteur de premier plan, en France et en Europe, dans la lutte contre le cancer. 
Les collectivités ont d'ores et déjà exprimé à plusieurs reprises leur soutien à la candidature toulousaine : 



- En novembre 2015, Toulouse Métropole a adopté, à l'unanimité, un vœu pour soutenir ce projet et demander au Gouvernement le lancement d'un appel à projets ainsi que la mise en place d'un jury international pour sélectionner les candidatures


- Le 15 mars 2016, le Président de Toulouse Métropole écrit au Premier Ministre pour faire valoir les atouts du dossier toulousain et renouveler la demande de constitution d'un jury d'experts internationaux


- Le 4 avril 2016, les Présidents du Conseil départemental et de Toulouse Métropole adressent un courrier commun au Premier Ministre pour lui demander à être reçus afin de lui exposer le dossier toulousain.



« Nous défendrons d'une seule et même voix auprès de Matignon la candidature de Toulouse et les intérêts de notre territoire. Nous sommes face à deux enjeux majeurs : un enjeu de santé publique qui intéresse tous nos concitoyens avec l'obtention d'un accès à une thérapie d'avenir pour soigner le cancer ; mais aussi un enjeu économique, à fort potentiel pour nos entreprises, pour renforcer l'excellence de l'Oncopole et son attractivité » ont déclaré Georges Méric et Jean-Luc Moudenc

Partager la page