« Retour

# CP - Ligne à Grande Vitesse (LGV) : Rencontre avec le Secrétaire d'Etat chargé des Transports

Presse # CP - Ligne à Grande Vitesse (LGV) : Rencontre avec le Secrétaire d'Etat chargé des Transports
Réaction de Jean-Luc Moudenc

Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole et Maire de Toulouse, a participé à la réunion au ministère des Transports sur le financement de la LGV avec Alain Vidalies, Secrétaire d'Etat chargé des Transports, aux côtés de Carole Delga, Présidente de la région Occitanie Pyrénées – Méditerranée et Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine et de Virginie Calmels représentante d'Alain Juppé, Président de Bordeaux Métropole et Maire de Bordeaux.
Le Secrétaire d'Etat avait fait venir les deux hauts fonctionnaires chargés de la Mission de financement de la LGV désignés il y a deux mois par le Gouvernement.

« Je me réjouis que cette réunion, dont j'ai demandé l'organisation à de multiples reprises ces dernières années ait enfin pu se tenir.
Pour les deux régions concernées et leurs métropoles, c'était un rendez-vous capital, attendu de longue date.

Le Gouvernement nous a fait savoir que toutes les possibilités de financement seraient explorées. C'est important et nous souhaitons que cette étude comprenne aussi les mécanismes innovants tels que les emprunts de long terme ou le recours aux financements européens par le biais du plan Juncker.
Je salue cette intention qui va dans le bon sens. Elle tient compte du fait que les recettes des collectivités sont drastiquement fragilisées à la suite de la baisse brutale des dotations de l'Etat.

Tous les acteurs de la LGV sont convenus d'engager sans tarder ce processus avec comme objectif commun d'établir un nouveau plan de financement d'ici mai 2017. J'ai donc donné mon accord pour que Toulouse Métropole participe à ce travail d'élaboration d'une nouvelle stratégie financière aux côtés des deux hauts fonctionnaires de l'Etat et des représentants des trois autres collectivités territoriales.

Pour ma part, je souhaite aller vite et prendre des décisions : dès la rentrée 2016, j'inscrirai à l'ordre du jour du prochain Conseil de la Métropole une délibération qui concrétisera un premier engagement financier de notre collectivité, aux côtés des autres financeurs que sont l'Etat, les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, et Bordeaux Métropole, afin de lancer les études de projet et les acquisitions foncières »
a précisé Jean-Luc Moudenc.

Partager la page