Concertations Des ramblas sur les allées Jean-Jaurès
Le projet d’aménagement de ramblas sur les allées Jean-Jaurès est lancé. Objectif : un nouveau lieu de vie dans la ville fin 2019. Les travaux seront menés de front avec la construction du parking en haut des allées et la circulation sera maintenue. Le détail.
Information chantier novembre 2016

Des travaux de nuit sont prévus du lundi 28 novembre et mercredi 30 novembre, de 20h à 7h, sur les allées Jean Jaurès afin de dévier la circulation du côté pair des allées en supprimant les contre-allées : maintien des deux voies de bus et des deux voies de circulation générale. Cette déviation se fait dans le cadre de la construction du nouveau parking en haut des allées Jean Jaurès.
Les allées sont limitées à une vitesse de 30km/h entre le boulevard de Strasbourg et le boulevard de Bonrepos dans les deux sens de circulation jusqu'à fin janvier 2019. 


 

Les allées Jean-Jaurès seront aménagées en ramblas. Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, l'avait annoncé en janvier 2016, il a présenté le projet le 8 avril avec Joan Busquets, l'architecte urbaniste à qui il a confié sa mise en œuvre. Un projet  qui s'étend du boulevard de Strasbourg au canal du Midi, sur 600 mètres de long et 60 de large, pour un coût de 20 millions d'euros (en dehors du parking à la charge d'Indigo).  

Une esplanade centrale de 17 mètres de large

A l'image de Barcelone, mais aussi de beaucoup de villes latines, Toulouse aura donc ses ramblas,  du nom de ces avenues dotées d‘une grande esplanade centrale  entourée de voies de circulation.
Le projet de ramblas sur les allées Jean-Jaurès prévoit une promenade centrale,  légèrement surélevée pour la sécurité, de 17 mètres de large, agrémentée d'espaces verts  et de zones piétonnes minérales.
Une métamorphose pour ces allées jusque-là dotées de 6 voies de circulation et peu propices à la promenade piétonne avec des trottoirs de seulement 4 mètres de large.

Vue des allées Jean-Jaurès actuellement © Patrice Nin

"Un espace public supplémentaire"

Avec ce réaméngement total, le piéton reprend ses droits et l'espace est repensé pour être un lieu de vie. Près de 50% des allées seront dédiées aux piétons, contre 1/6 seulement aujourd'hui. « Cela crée un espace public supplémentaire et donc la possibilité d'y organiser des événements » précise Jean-Luc Moudenc.  La grande esplanade centrale plutôt dédiée à la promenade ou aux jeux, et les allées de côté plutôt dédiées à l'activité ou aux terrasses. « Les activités et les usages sur les allées vont changer et vont évoluer avec le temps » ajoute Joan Busquets.  

Un axe stratégique dans la ville

Les allées Jean Jaurès deviendront aussi un trait d'union naturel entre le centre-ville réaménagé et la gare Matabiau.  Un axe stratégique entre le projet urbain Toulouse Centre et le projet Toulouse EuroSudOuest, la rénovation de la gare Matabiau et l'aménagement de la rue Bayard.

Vue latérale des allées Jean Jaurès © B BAu

La circulation maintenue durant les travaux

L'aménagement des ramblas est aussi conforté par la création d'un nouveau parking en haut des allées Jean Jaurès dont le chantier aura lieu en même temps.  Durant les travaux, l'objectif est de réduire au maximum les nuisances et de conserver 2 voies de circulation dans chaque sens : une voie pour la circulation automobile et un couloir de bus. 

Une concertation

La concertation a été lancée durant un mois en avril avec  une réunion publique pour présenter aux habitants le projet de réaménagement.

Réunion publique du 8 avril 2016

Réunion publique du 12 septembre 2016

Partager la page