« Retour

La navette sans conducteur en démonstration sur les allées Jules Guesde

La navette sans conducteur en démonstration sur les allées Jules Guesde
Conçue par la startup toulousaine Easymile, la navette sans chauffeur EZ10 est en démonstration sur les allées Jules Guesde. Elle peut transporter jusqu'à 12 personnes et roule à une vitesse maximum de 15km/h.

Après le métro, c'est au tour des navettes de s'automatiser à Toulouse. Actuellement en phase de test dans le cadre de la démarche Smart City, l'EZ10 fait ses armes sur les allées Jules Guesde. L'expérimentation, menée à bien par Toulouse Métropole pour juger de la faisabilité de l'utilisation en conditions réelles de la navette, devrait se poursuivre jusqu'en mai 2018.

Un tracé court

 

Pour l'heure, l'EZ10 circule sur quelques mètres seulement entre le Quai des Savoirs et le Grand Rond. En effet, malgré un test mené à bien de juin à novembre 2017 sur le centre-ville de Pibrac, la navette est toujours en phase d'essai. Sur les 5 mois de test sur une zone fermée à la circulation routière à Pibrac, l'EZ10 a transporté 3533 passagers et parcouru 1320 kilomètres. Ces mois d'essai ont permis de mesurer l'acceptabilité des usagers sur ce nouveau mode de transport en commun offrant une desserte de proximité. Pour l'heure, il n'est pas encore question d'ouvrir le tracé de l'EZ10 à des voies de circulation à Toulouse.

 

La principale nouveauté du test toulousain est la mise en place progressive d'un mode opératoire sans opérateur à bord. L'enjeu étant de fiabiliser les systèmes automatisés en temps réel et de tester des applications de services de véhicules autonomes sur la voie publique.

 

Une révolution mondiale

 

Toulouse Métropole est en passe de franchir le cap de la navette sans conducteur et 100 % électrique. Un pas que d'autres grandes villes ont déjà franchi à travers le monde. En effet, l'EZ10 est d'ores et déjà en service à Taïwan, Lausanne, Singapour, dans la banlieue de Dallas ou encore à Dubaï.

Toulouse Métropole accueille le débat

 

Le 27 janvier 2018, Toulouse Métropole sera l'une des quatre collectivités (avec Rennes, Sophia Antipolis et la Région Parisienne) qui accueilleront le premier Débat Citoyen sur la question des véhicules sans conducteur. Ce débat est ouvert à tous les citoyens volontaires.

 

Pour participer, il suffit de remplir un questionnaire en ligne sur debatcitoyen.fr

Partager la page