Actualités Où recharger sa voiture électrique dans Toulouse?
A l'occasion de la semaine de la Mobilité, de nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques ont été inaugurées. Ce projet expérimental d'électromobilité offre aux particuliers et aux professionnels, des emplacements dédiés à la recharge électrique de leurs véhicules. Parallèlement, 4 nouvelles voitures électriques ont été mises à la disposition des toulousains adeptes du système d'« autopartage ».

Où sont situées ces nouvelles bornes de recharge électriques et comment fonctionnent-elles ?

Bornes de recharges "rapides" et "normales":
 
- 1. Jean Jaurès, 64-66 allées Jean Jaurès
- 2. Saint-Cyprien, intersection allées Charles de Fitte et rue de Cugnaux
- 3. Marengo, parking au débouché de la rue Leduc
 
 
Bornes de recharges "normales":
 
- 1. Compans Cafarelli, 11 bld Lascrosses
- 2. Carmes, 42 place des Carmes
- 3. Fac de Droit, 44 place Anatole France
- 4. François Verdier, 23 bld LazareCarnot
 
Sept sites toulousains offrent la possibilité de recharger sa voiture électrique sur des bornes, au moyen d'un abonnement et d'un badge à présenter sur le lecteur. Les bornes de Compans Cafarelli, François Verdier, de la Fac de Droit et des Carmes sont dîtes « bornes normales », elles permettent de mettre en charge le véhicule pour quelques heures (six heures sont nécessaires pour une recharge complète). Le tarif en vigueur est d'1,5 €/heure.
 

 

Les stations implantées, elles, à Marengo, Jean-Jaurès et Saint-Cyprien, proposent à la fois des bornes normales et d'autres dîtes « rapides », innovantes, en test réel pour une année. Avec ces bornes dernière génération, il suffit aujourd'hui de 30 minutes pour recharger 80% du véhicule. Ce système de « bornes rapides » fonctionne grâce à un système de recharge intégrée et réservée qui ne perturbe pas le réseau de distribution d'électricité et qui fonctionne à l'énergie dé-carbonée. Une année d'observations de ces bornes d'un nouveau type est actuellement en cours. Elle servira d'expérience pionnière en Europe! Pour information, le prix actuel pour une recharge rapide d'une heure est de 6 euros.

Un parc automobile électrique en pleine croissance dans la Métropole

 

En 2010, la communauté urbaine accru son parc automobile électrique pour une réduction des émissions polluantes et sonores dans la ville, que ce soit pour l'usage de ses agents ou bien pour des services précis, tels que ceux des espaces verts, de l'éclairage, des services de police... Sur le plan national, le marché des voitures particulières et professionnelles électriques est lui aussi en phase de croissance. Tous ces véhicules, non polluants, nécessitent un déploiement conjoint du nombre de bornes de recharges électriques dans la ville. En effet, un véhicule électrique a une autonomie relativement faible d'environ 150 kms et doit donc être fréquemment rechargé.

A l'horizon 2020, nous serions deux millions de conducteurs de véhicules électriques ! Il faut donc commencer à tester et à s'équiper graduellement de bornes de recharges électriques : et c'est tout l'enjeu du « projet expérimental électromobilité 2013 » !

Le système d'autopartage passe aussi à l'électrique


photos: Clémentine Genévrier

Avec 4 nouveaux véhicules électriques mis à disposition des toulousains abonnés, Citiz, anciennement Mobilib', élargit le parc automobile du service d'autopartage. Pour cette nouveauté électrique, les véhicules mis à disposition sont de type Peugeot Ion, Renault Zoe et Renault Kangoo ZE.

Vous trouverez toutes les informations sur le système d'autopartage et sur Citiz, ici.

Partager la page