« Retour

Propreté : où en est-on ?

Actualités Propreté : où en est-on ?
La propreté est une priorité pour Toulouse Métropole et pour les habitants. Le Plan Propreté repose sur trois volets : un meilleur service public, des campagnes de sensibilisation et la lutte contre les incivilités. Le point.

La propreté ? Un enjeu central pour la qualité de vie et l'attractivité, majeur même pour les habitants, notamment dans le centre-ville de Toulouse, qui concentre les usages et les passages.  Ce sont eux qui le disent : la propreté est le 7e facteur le plus important pour la qualité de vie dans l'agglomération selon une enquête réalisée en 2016 auprès d'habitants de la métropole. Pour 94% d'entre eux, le manque de propreté vient du comportement des habitants,
Lire : Propreté : ce que vous en pensez

Un service public organisé pour répondre aux habitants

Les pôles territoriaux qui interviennent quotidiennement pour la propreté et la voirie ont été réorganisés, depuis 2015, pour offrir plus de qualité de service avec des plages horaires élargies. Ils deviennent le guichet unique sur tout le territoire de la métropole en suivant la demande tout au long de son traitement.

Une brigade contre les incivilités

Cette brigade contre les incivilités (BCI) créée en 2015 est composée de 10 agents qui interviennent sur l'ensemble de la ville de Toulouse. Leurs missions de verbalisation des incivilités (dépôts sauvages) sont renforcées (92 verbalisations au premier trimestre 2017).

L'application Allô Toulouse

Lancée en octobre 2016, elle permet de signaler des anomalies sur la voie publique, pour améliorer le cadre de vie.  Elle a été téléchargée plus de 7300 fois (mai 2017).

Des actions globales dans des secteurs clés

Des actions de nettoyage intensif sont réalisées de façon globale et permettent l'intervention collective de plusieurs services de la métropole avec remise en état de la chaussée, du mobilier urbain, nettoyage, action des espaces verts,  signalétique…  22 opérations ont été réalisées en 2016. La rue Saint-Rome, la place Roquelaine, la place Arnaud-Bernard et la rue Denfert Rochereau à Toulouse sont concernées en 2017. 

Une campagne «  Ma ville plus propre, ma ville plus belle »

En 5 piqûres de rappel, cette campagne rappelle que la propreté des communes est l'affaire de tous et s'attaque à tous ces désagréments qui polluent notre quotidien : crottes de chiens, urine, chewing-gum, déchets et mégots.
> Ma ville plus propre, ma ville plus belle

Ne fermez plus les yeux : un film au cinéma pour sensibiliser

Parce que le Plan propreté est fondé sur l'action collective et le civisme de tous, dès le 24 mai 2017, un film sera diffusé dans les cinémas UGC Toulouse, Gaumont Wilson, Gaumont Labège, Méga CGR Blagnac, Ecran 7 de Plaisance du Touch et Kinépolis de Fenouillet pour sensibiliser les habitants à l'effort fait par la métropole et à celui que les citoyens doivent faire pour la propreté.

 

Partager la page