« Retour

# CP - Rapport sur le réseau Intercités : réaction de Jean-Luc Moudenc

Presse # CP - Rapport sur le réseau Intercités : réaction de Jean-Luc Moudenc
Communiqué de presse - 26 mai 2015

Le Président de Toulouse Métropole et Maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s'insurge contre le rapport rendu public aujourd'hui par le député Philippe Duron, mandaté par le Premier ministre, qui préconise une refonte brutale des trains Intercités (TET).
« Sur les cinq lignes Intercités menacées de fermer, deux concernent Toulouse ! » dénonce Jean-Luc Moudenc. « Toulouse, métropole européenne, se situe à un carrefour stratégique avec l'Espagne. Comment peut-on évoquer une liaison en bus entre Toulouse et Cerbère ? Par ailleurs, le rapport préconise le remplacement de trains Intercités par des TER. C'est illusoire ! Ces liaisons n'ont pas du tout la même vocation : quand l'un permet une desserte affinée de la région (TER - transport express régional), l'autre permet de désenclaver les territoires (TET - train d'équilibre du territoire). Quand l'un est financé par les Régions, l'autre l'est par la SNCF et l'Etat. Ne soyons pas dupes : par ce tour de passe-passe, la volonté de l'État serait de transférer la charge financière aux Régions ! »

De plus, « Toulouse fait déjà face à une situation qui n'en finit plus avec une desserte LGV, prévue en 2024, sans cesse menacée. Il n'est pas pensable que notre métropole subisse, en plus, la disparition de lignes qui permettent de désenclaver Toulouse par la voie ferroviaire. J'appelle les Toulousains à se mobiliser contre cette potentielle dégradation inacceptable des services publics » conclut Jean-Luc Moudenc.

Partager la page