Solidarité, soutien aux quartiers prioritaires
L’enjeu : répondre aux difficultés des quartiers prioritaires par des actions ciblées et efficaces.

140 M€ : dépenses d'investissement sur la période 2015-2020, Ville de Toulouse et Toulouse Métropole.

Le Contrat de Ville

Signé en juillet dernier, le Contrat de Ville de Toulouse Métropole 2015-2020 organise l'action des institutions partenaires et mobilise les politiques publiques dont ces institutions ont la charge.
 
4 villes de la Métropole :
Toulouse, Blagnac, Colomiers, Cugnaux.
 
18 quartiers prioritaires :
Toulouse : Reynerie-Mirail Université. Bellefontaine-Milan. Bagatelle-La Faourette-Papus Tabar-Bordelongue. Pradettes. Empalot. Arènes. Maraîchers (Rangueil). Cépière-Beauregard. Bréguet Lecrivain. La Gloire. Soupetard. Négreneys. Les Izards-La Vache. Bourbaki.
Colomiers : En Jacca. Val d'Aran-Fenassiers-Bel Air-Poitou.
Blagnac : Barradels.
Cugnaux : Vivier Maçon.
 
60 448 personnes concernées
46% des ménages résidant dans ces quartiers ont des revenus sous le seuil de bas revenu, contre 20% sur l'ensemble de la Métropole.
12% des personnes de moins de 18 ans de Toulouse Métropole vivent dans les quartiers prioritaires.
 
Objectifs :
  • Réduire les écarts en matière de précarité, d'emploi, d'éducation, de formation, de logement, de santé.
  • Encourager la mixité sociale en proposant une offre plus diversifiée, partout, et en poursuivant la construction de logements sociaux, Mobiliser les entreprises pour favoriser l'accès des habitants à l'emploi.
  • Assurer un meilleur accès aux services et aux équipements, notamment ceux concernant l'éducation et la citoyenneté.
  • Restaurer la convivencia toulousaine, véhiculant des valeurs de partage et de tolérance, afin de faire reculer les discriminations.

Partager la page