« Back

# CP - BUN : Avis de concertation chemin de la Violette sur la commune de L'Union

Presse # CP - BUN : Avis de concertation chemin de la Violette sur la commune de L'Union
Jusqu'au 30 septembre, une concertation est ouverte sur le projet d'aménagement du chemin de la Violette (L'Union) situé entre le chemin de la Palanque (RD 64 - Launaguet) et la route de Bessières (L'Union).
Cet aménagement de près de 1 200 m consiste à :
- accompagner le raccordement du chemin de la violette, au Boulevard Urbain Nord (BUN) d'une part au carrefour du chemin de la Palanque et au futur giratoire sur la route de Bessières (RD61) d'autre part,
- intégrer des modes doux, pistes cyclables et piétonniers,
- apaiser et sécuriser l'ensemble des déplacements,
- adapter les aménagements induits par l'urbanisation (un programme de constructions de 400 logements doit démarrer fin 2016),
- adapter la largeur de la chaussée avec l'offre de transports en commun qui desservira ce secteur.

Une réunion publique d'information aura lieu le jeudi 15 septembre, à 18h30, au Stade Georges Beyney (Salle C1 – Rue du Puy de Sancy à l'Union) et deux permanences à la Mairie de l'Union sont également organisées le lundi 5 septembre et le vendredi 23 septembre de 9h à 12h (6 bis avenue des Pyrénées).

Un dossier de concertation et un registre sont mis à disposition du public au siège de Toulouse Métropole – 6 rue René Leduc, Toulouse – et à la Mairie de l'Union.

L'aménagement du chemin de la Violette s'inscrit dans le cadre du projet du BUN qui reliera à terme le quartier de Borderouge à la commune de Bruguières via le futur échangeur de Borderouge. Le BUN traversera les communes de Toulouse, Launaguet, L'Union, Castelginest, Gratentour et Bruguières. Ce chemin fait partie des voies qui faciliteront les échanges et les déplacements entre le BUN et les communes limitrophes.

Le BUN, attendu depuis plus de 20 ans, permettra à terme une meilleure desserte du nord de l'agglomération et vise à rendre plus fluides les conditions de circulation dans ce secteur.

Share this page