« Back

# CP - PLB

Presse # CP - PLB
face à l’avis réservé de la commission d’enquête, Jean-Luc Moudenc appelle à décider
de manière responsable et pragmatique - Mardi 8 septembre 2015
« Au préalable, je rappelle que je considère indispensable la desserte de Labège par le métro. Le projet de Prolongement de la Ligne B, que j'avais initié en 2006, n'a pu aboutir sous l'ancienne mandature. Au stade actuel, il est nécessaire de desservir les grands pôles économiques actuels et futurs de notre agglomération.

Force est de constater que, dans son avis réservé, la commission formule des critiques sur des aspects fondamentaux du projet : calendrier, coût réel, garanties en cas de dépassement… La commission, dans un deuxième volet du rapport, sur les parcelles foncières, émet même un avis défavorable.

Aussi, il ne serait pas responsable, en tant que gestionnaire des deniers publics, qu'une collectivité locale prenne une position favorable au projet en l'état, car la faisabilité financière est soumise à l'heure actuelle à un aléa risquant de peser trop lourdement sur les finances de Tisséo-SMTC ou du Sicoval. Il y a trop d'incertitudes mises en lumière par cet avis réservé.

Il faut donc lever ces incertitudes techniques en trouvant les garanties nécessaires, en particulier sur le financement.

Pour cela, la grosse cinquantaine de pages du rapport doit être étudiée avec minutie et sans précipitation. Je sais que Tisséo-SMTC y veillera dans le cadre d'un travail technique et de fond à conduire en étroite coopération avec Toulouse Métropole, le Sicoval, et le Conseil départemental si ce dernier le souhaite.

C'est à la lumière de ce travail d'une part, de la seconde étude sur le tracé précis de la 3ème ligne de métro bouclée d'ici la fin de l'année d'autre part, que la décision devra être prise sur la desserte la plus efficace de Labège par le métro.
» a déclaré Jean-Luc Moudenc,  Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole

Share this page