Mons

En chiffres

1 413 hab.
730 ha

Les vestiges trouvés par plusieurs agriculteurs (pièces de monnaie, rouelles, tessons de vases..) remontent au IIIe siècle avant notre ère et sont la preuve d'un habitat et d'une activité qui devaient êtres développés à l'époque gallo-romaine compte tenu du nombre d'objets découverts.

Depuis le Moyen âge et jusqu'au milieu du XXe siècle, l'activité des Monsois est essentiellement agricole. Cependant, Mons possédait son moulin-à-vent situé sur l'actuelle avenue des Pyrénées dans le virage devant la salle des fêtes, sa briqueterie, et au XIXe siècle, son élevage de sangsues à usage médical. Par la suite, trois autres moulins à vent sont construits à différentes époques et en divers lieux de la commune. Le dernier a cessé son activité en 1937, mais hélas, il a été démoli en 1946.

Sous l'ancien régime, la commune de Mons qui faisait partie du diocèse de Toulouse appartenait directement au Roi, et avait son seigneur. Le premier, J. Maurand, était également Capitoul de Toulouse de 1321 à 1326. Deux cents ans plus tard, dans les années 1570, les seigneurs étaient Jean-Paul de Saint-Jean et son frère Pierre-Odet.

Mons possédait un château aujourd'hui disparu, dont le souvenir est rappelé par la rue du même nom. Ce château dépendait des Chartreux, influents alors sur la région, et dont les domaines s'étendaient de Mondouzil à Mons.

 

Infos pratiques

Hôtel de Ville

Place de la Mairie

31280 MONS