Saint-Jory

En chiffres

5 673 hab.*
1910 ha

Saint-Jory s'est constitué sur l'emplacement d'un village gallo-romain, à proximité d'une voie romaine (dont on retrouve encore des vestiges) . Le blason actuel trouve son origine en 1698.
Ville maraichère, L'agriculture de Saint-Jory connaît de profonds changements et évolutions.
De nombreuses personnalités sont passées à Saint-Jory dans les siècles précédents : le duc de Joyeuse, le gouverneur du Languedoc Henri de Montmorency-Damville, le roi Charles IX qui y soupe et le roi Louis XIII.

Le 2 février 1814, le Pape Pie VII libéré par Napoléon, quitte Fontainebleau et rejoint Rome en passant par Saint-Jory. En 1914, un buste est érigé pour le centenaire de cet événement, au-dessus du porche de l'ancien relais de poste aux chevaux où le Pape s'était arrêté.
Le 8 avril 1814, le marquis de Wellington et ses troupes occupent Saint-Jory avant d'aller livrer bataille à Toulouse.
Dans la seconde partie du XIXe siècle, la physionomie de Saint-Jory change.
Le Canal latéral à la Garonne commencé en 1822, est achevé en 1840.
Quinze ans après, le chemin de fer modifie à nouveau le paysage du village.
Aujourd'hui Saint-Jory compte plus de 5000 habitants, et a amorcé une nouvelle mutation et associe habitats, activités culturelles, économiques, commerciales, équipements publics et espaces verts dans un développement harmonieux et maitrisé.

*résultat Insee du recensement de population portant sur l'année 2014

 

Infos pratiques

Hôtel de Ville

Place de la République

31790 SAINT-JORY