Le programme de réduction des déchets
Toulouse Métropole a lancé en 2012 son Programme Local de Prévention des Déchets en partenariat avec l'ADEME. Ce programme conduira à un ensemble d'actions de prévention dont l'objectif principal est la réduction de 7% de la production des ordures ménagères et assimilées en 5 ans.

Aujourd'hui, la notion de prévention des déchets est devenue un enjeu capital pour nos sociétés et constitue une priorité affichée au niveau européen. La raréfaction des ressources naturelles, l'évolution constante de la production de déchets et les coûts importants de gestion et de traitement des déchets, suscitent une prise de responsabilité et une mobilisation de tous pour permettre la réduction des déchets et la diminution de leurs impacts écologiques et économiques.

Prévention des déchets de quoi parle-t-on ?

La prévention des déchets, c'est produire moins de déchets donc alléger le poids de nos poubelles. La réduction des déchets couvre aussi bien l'aspect quantitatif (réduction de la quantité des déchets) que l'aspect qualitatif (réduction de la nocivité des déchets).

La poubelle moyenne d'un habitant de Toulouse Métropole en 2012

La face cachée des déchets

Lorsqu'on jette un objet, le déchet ainsi produit ne correspond pas uniquement à l'objet jeté. En effet, pour le fabriquer, il a été nécessaire d'utiliser de la matière première qu'il a fallut transformer. A chaque étape de transformation il y a des pertes du fait du process de fabrication. Ainsi on estime en moyenne que pour 1 kg de déchet, 100 kg de ressources ont été consommés en amont.
Voici quelques exemples de matière consommée pour la fabrication de différents objets :

  • 1 puce éléctronique = 20 kg de ressources consommées
  • 1 téléphone portable = 75 kg de ressources consommées
  • 1 ordinateur = 1500 kg de ressources consommées
  • 1 brosse à dent = 1,5 kg de ressources consommées

Share this page