Mix’Art Myrys
Mix'Art Myrys, c’est un immense hangar d'une vingtaine de mètres de hauteur dans lequel se travaille la taule, le métal, la matière brute, industrielle … Des centaines d'artistes y travaillent chaque année, ils expérimentent, créent, confrontent leurs recherches, toutes disciplines confondues : arts plastiques, spectacle vivant, vidéo, musique, textile, sérigraphie, construction, création numérique, photo, etc.

Lorsque vous découvrez pour la première fois Mix'Art Myrys, vous débarquez dans un immense hangar d'une vingtaine de mètres de hauteur. Ici, on aime la taule, le métal, la matière brute, industrielle mais pas seulement. Des centaines d'artistes y travaillent chaque année, ils expérimentent, créent, confrontent leurs recherches artistiques. Les journées Portes Ouvertes, qui ont lieu quatre fois par an, vous permettront de découvrir chacun des ateliers et de partir à la rencontre de ces artistes, toutes disciplines confondues.


Atelier du sculpteur : Julien Scholl - photo : Clémentine Genévrier


Atelier de l'artiste-peintre Titos Kontou - Serre des Plasticiens - photo : Clémentine Genévrier

Chaque artiste de Mix'Art participe à la vie du collectif autogéré et à l'organisation d'évènements publics : du théâtre (avec notamment des représentations appelées "Etat de fabrique", étapes de travail), des journées d'échanges et de débats culturels, des concerts, des expositions, des installations, des performances. Chez Mix'Art, on ne pratique pas l'entrée payante fixe mais une « participation libre et nécessaire ». La programmation éclectique du Collectif rencontre un beau succès, ils étaient plus de 8000 spectateurs en 2012.

De l'occupation "légitime et nécéssaire" à la reconnaissance des pouvoirs publics

En 1995, sur fond de forte lutte sociale, artistes engagés et personnes sans logis ou sans papier, investissent une ancienne usine désaffectée de chaussures, Myrys (d'où vient le nom du Collectif). Mix'Art devient acteur d'une culture populaire ouverte à tous, défenseur d'un "droit légitime à l'occupation nécessaire de lieux inoccupés".

Le Collectif autogéré, monté en association loi 1901 dès 1997, occupera successivement des lieux comme l'ancienne école d'ingénieurs agricoles, avenue de Muret, les locaux du Théâtre Garonne et marquera fortement les esprits en 2001, avec l'occupation pour cinq années, de l'ancienne Préfecture, en plein cœur de Toulouse. La visibilité du collectif grandit de façon exponentielle, les adhérents et visiteurs se multiplient, Mix'Art Myrys devient un haut lieu de fréquentation dans le domaine artistique, un acteur incontournable de la scène contemporaine toulousaine. Reconnu comme Nouveau Territoire de l'Art, il reçoit progressivement l'appui puis le soutien financier de Toulouse Métropole.



photo: Franck Redouani, Collectif Mix'Art Myrys

<

Share this page