Article Content

Les fonctions régaliennes : propreté, sécurité, accessibilité

Objectif : identifier les travaux de voirie, d'entretien et d'accessibilité prioritaires à mener sur les zones d'activités économiques stratégiques de la métropole.

Partant du constat que la qualité et l'entretien des Zones d'Activités Economiques (ZAE) du territoire métropolitain n'étaient pas à la hauteur du dynamisme économique et de la quatrième ville de France, le projet s'est d'abord attaché à cartographier l'état des 119 ZAE métropolitaines sur quatre composantes majeures : signalétique, voirie, accessibilité piétons et modes doux et sécurité. Dans une seconde phase, le projet a permis d'identifier et de prioriser les travaux nécessaires à conduire.

chiffres clés

Où en est-on ?

objectif atteintEn partenariat avec les cinq pôles voirie de la Métropole, un outil de diagnostic a été construit. A partir des bases de données disponibles sur la Métropole, six indicateurs ont été ainsi établis permettant d'objectiver l'état de l'espace public des ZAE. Ces indicateurs ont été complétés par des remontées terrain des pôles et ont permis de fournir un diagnostic partagé de l'ensemble des ZAE du territoire.

Un plan de travaux pour les 6 ans à venir

Grâce à ce travail d'état des lieux et s'appuyant sur le Schéma d'Organisation des Territoires de l'Economie de la Métropole (SOTE), un plan de travaux a été élaboré afin d'améliorer la voirie, les trottoirs, l'accessibilité piétons et modes doux, et la signalétique sur les ZAE.
Les travaux prioritaires ont été chiffrés à hauteur de 12 millions d'euros sur 6 ans.
Sur ce montant d'investissements, la métropole s'engage à réaliser, chaque année à partir de 2018 et jusqu'à la fin du mandat, l'équivalent de 2 millions d'euros de travaux, au bénéfice du quotidien des entreprises métropolitaines et de leurs salariés.

Share this page