La Jonction Est
Une nouvelle liaison routière au cœur des déplacements et du développement de l’Est de la métropole.
Une concertation publique est organisée du 9 mai au 12 juin 2016.

Le projet

L'opération Jonction Est se situe sur les communes de Balma, Quint-Fonsegrives et Toulouse.

Ce projet consiste à :

  1.   aménager une liaison routière, piétons et cycles, au Sud de l'aérodrome de Toulouse Lasbordes, entre la rocade Est (A61) et la RD16 (Entiore), ainsi qu'un maillage avec la zone d'activités de la Grande Plaine au niveau de la cité de l'Espace.
  2.  créer un échangeur complet et l'aménagement de voies nouvelles d'accélération / décélération (voies d'entrecroisement) sur la rocade Est.


La Jonction Est s'avère prioritaire en terme de complémentarité des transports en commun, de la voiture et des modes doux, alors que les projets d'urbanisation et de développement économique se multiplient.

Le tracé

Cliquer sur la carte pour l'aggrandir

La vocation

•    capter le trafic périurbain pour améliorer l'accès à l'agglomération et au périphérique Est,
•    renforcer le maillage du réseau et « délester » la route de Revel du trafic automobile,
•    améliorer la desserte des zones d'aménagement existantes et futures,
•    renforcer le réseau des liaisons douces (piétons et cycles),
•    améliorer les conditions de sécurité sur le périphérique.

La concertation

Toulouse Métropole a organisé une concertation publique sur cette opération du 9 mai au 12 juin 2016 afin d'informer le public et de l'associer à l'élaboration du projet, et conformément aux prescriptions de l'article L103-2 du Code de l'Urbanisme. La concertation permet à toutes les personnes et instances d'être informées de l'avancement du projet et d'exprimer leur avis.

Ses modalités : une réunion publique s'est tenue lundi 30 mai 2016 suivie de cinq permanences publiques d'une demi-journée chacune à Balma, Quint-Fonsegrives, Saint-Orens de Gameville et Toulouse pour présenter l'opération aux personnes intéressées ; un registre et un dossier de concertation étaient mis à disposition pour s'exprimer dans ces mêmes lieux ainsi qu'au siège de Toulouse Métropole de même qu'une boîte e-mail dédiée.

Share this page