Actualités Toulouse EuroSudOuest
Toulouse EuroSudOuest, c'est la mutation du quartier Marengo / Matabiau pour préparer l'arrivée de la LGV. Cela se traduit par la création d'un pôle multimodal et par un projet urbain qui intègre le centre-ville de Toulouse avec habitat, services et activité économique.

Le contexte

Avec la venue estimée de 18 millions de voyageurs chaque année, l'arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) à Toulouse-Matabiau, à l'horizon 2024, est un atout majeur non seulement pour le développement de la métropole toulousaine mais aussi pour son rayonnement.
 
Le projet Toulouse EuroSudOuest accompagne la mutation du quartier Matabiau/Marengo avec le développement des transports et des aménagements urbains. Autour de Matabiau et du pôle d'échanges multimodal, il développera 300 000 m2 dédiés aux activités tertiaires.

Objectif ? Améliorer l'offre de transport, aménager les quartiers existants et créer un centre d'affaires à la hauteur des besoins d'une métropole européenne.

Les grandes lignes du projet

L'arrivée de la LGV

La nouvelle Ligne à Grande Vitesse Paris-Bordeaux-Toulouse devrait être en service en 2024 et desservira directement le centre-ville de Toulouse. Les abords de la gare Matabiau seront réaménagés pour s'inscrire dans le centre-ville. Les transports urbains et sur rail seront renforcés.

Le pôle multimodal

Emblématique du projet, le pôle d'échanges multimodal Toulouse-Matabiau répondra au flux de voyageurs en prévision en faisant se connecter tous les modes de déplacements : train, métro, bus, car, voiture, vélo et piéton.

Le projet urbain

La métamorphose de la gare et des quartiers alentours s'inscrit dans un large  projet urbain qui relie le quartier au centre-ville (notamment à travers la métamophose des allées Jean-Jaurès en ramblas). L'objectif est d'imaginer tout autour de la gare un nouveau quartier de vie et de travail : nouvelle offre de logements, de commerces et de bureaux.

L'urbaniste

L'urbaniste catalan Joan Busquets, associé au paysagiste Michel Desvignes et à l'architecte Jean-Marie Duthilleul, a été désigné pour conduire le projet de rénovation du quartier Matabiau/Marengo.

Le financement

La convention signée par l'ensemble des partenaires porte sur un montant de 5.5 M d'euros, répartis entre les différents partenaires : l'Etat, la région Midi-Pyrénées, Toulouse Métropole, le conseil départemental de Haute-Garonne et Tisséo.

TESO en chiffres

 

Share this page