La Grainerie : Terre de Cirque

 

Des graines du cirque semées il y a quinze ans

La Grainerie tient son nom du premier lieu où la fabrique des Arts du Cirque a vu le jour. Un ancien hangar de stockage de graines à Balma. Là, en 1997, une trentaine de passionnés, issus pour la plupart de l'Ecole de Cirque du Lido, créent leur espace professionnel et montent la toute première Grainerie. Les chapiteaux s'y installent, les artistes s'entraînent, créent, partagent. Les lieux successifs d'implantation ne répondant pas suffisamment aux normes de sécurité en vigueur, la Grainerie déménagera trois fois.

L'histoire de la Grainerie se déroule, donc, en quatre tableaux. Le lever de rideau sur la Grainerie actuelle à Balma-Gramont, s'est orchestré il y a deux ans dans un nouvel espace, dédié spécifiquement aux Arts du Cirque. Un bâtiment immense de 3200 m2 au sol, à la façade lumineuse, très haut de plafond (pouvant notamment accueillir la discipline très rare du trapèze grand volant). Ici, les professionnels de la fabrique circassienne, peuvent expérimenter, créer, répéter, échanger et présenter leurs spectacles à un public toujours plus nombreux. Ce "Nouveau Territoire de l'Art" œuvre au quotidien pour un accès à la culture pour tous.

Un espace multifonctionnel, en perpétuelle évolution

Création de la Compagnie "Sans Gravité"
Compagnie en création, "Sans Gravité" - Jongle et Magie Nouvelle -

Sept espaces de création accueillent toute l'année, différentes compagnies. La demande est forte et le planning est complet d'une année sur l'autre. Ici, les artistes peuvent construire, tester techniquement de nouveaux numéros, prendre le temps de la réflexion, demander conseil, rencontrer des techniciens et accompagnateurs de projets. D'un studio de création à l'autre, des airs d'accordéons accompagnent des balles d'hélium, des massues côtoient des échasses… L'éclectisme règne !



Une salle de spectacle de 260 places offre la possibilité de présenter des étapes de travail, des spectacles en phase de rodage et des compagnies en tournée. La grande place de l'Itinérance accueille en parallèle plusieurs troupes sous chapiteaux.
En 2012,  pas moins de 32000 spectateurs ont répondu à l'appel du cirque !

Les fers de lance de la Grainerie sont multiples, ils reposent sur l'entraînement, la création, la diffusion, la gestion des projets artistiques, mais aussi  sur la médiation culturelle et l'action sociale, avec notamment les "Mercredis Culturels", "Voyage en Circanie" avec l'Hôpital de la Grave, "Radio Caravane" et la mise en place d'ateliers cirque en milieu carcéral.

L'espace d'entraînement



Cet espace d'entraînement, dernier cri et unique en Europe, permet aux artistes de venir travailler et tenter de nouveaux numéros sept jours sur sept. Monocycles, trampoline, mât chinois, bascule, fil de fer, massues, cordes molles, arceaux, trapèzes, roue Cyr, se croisent en toute légèreté. La discipline du "trapèze grand volant" crée ici même à Toulouse en 1859 par Jules Léotard, a retrouvé sa place dans l'espace toulousain et pour l'occasion, La Grainerie se fait école et pépinière de talents!

Un art populaire, convivial, ouvert à tous


Chapiteau du Cirque Equestre Pagnozoo

Chaque année, notamment pendant le temps fort du festival "Caravane de Cirques", les habitants de Toulouse Métropole assistent à la Grainerie et dans 17 communes de la métropole, à des spectacles étonnants, pointus, ébouriffants. Cette fabrique des arts du Cirque et de l'Itinérance, offre un véritable espace où les énergies communiquent et où le public participe à part entière à l'effervescence du lieu et de la scène circassienne.

Partager la page