Le Plan de Déplacements Urbains trace la métropole de 2030
Imaginer le Toulouse Métropole de 2030, ses modes de déplacement, ses transports en commun liés à son urbanisation présente et future, l'accessibilité de ses espaces publics pour tous dans un constant souci de protection de la planète.

Toutes les collectivités territoriales de plus de 100 000 habitants doivent élaborer un plan de déplacements urbains.
Concrètement, il s'agit d'anticiper les besoins de déplacements à l'horizon 2030 et de réaliser les structures nécessaires. Ce projet, très large, va bien au-delà de la simple question du transport. Il englobe la protection de l'environnement, l'urbanisme, l'accessibilité, l'accroissement de la population, les nouvelles technologies...
Fixés nationalement, ces objectifs se traduisent différemment selon les collectivités en fonction des équipements et de l'urbanisme existants.
La population de Toulouse Métropole est en progression constante (707 000 habitants aujourd'hui, 15 000 supplémentaires chaque année) et les déplacements ne cessent d'augmenter.

La question essentielle de la mobilité

Un des grands enjeux est de limiter l'usage de la voiture. Sans qu'il soit question de l'interdire ou de la supprimer, tout est mis en place pour que les habitants trouvent de plus en plus souvent et de plus en plus facilement, une alternative à la voiture dans leurs déplacements quotidiens. Pour ce faire, tous les autres modes de transports sont étudiés et développés : piétonnisation des rues, facilitation de la circulation à vélo, circulation en site propre pour les autobus, développement du tramway, prise en compte de l'accroisement régional et national du trafic ferroviaire donnant une nouvelle dimension à la gare Matabiau, accessibilité aux personnes âgées ou handicapées, incitation au covoiturage et à l'autopartage, livraison des marchandises...
Les transports collectifs doivent absorber une plus grande part des déplacements. Le réseau vise à développer un maillage dans tous les quartiers et à faire en sorte que les différents modes de transports soient reliés entre eux. C'est ce qu'on appelle la multimodalité.
Limiter l'utilisation de la voiture permet de réduire l'émission de gaz à effet de serre. Le Plan de déplacements urbains est ainsi en totale adéquation avec le Plan climat.

Les ambitions du PDU

  • Limiter les nuisances et pollutions
  • Améliorer la sécurité et le cadre de vie
  • Mieux articuler transport et urbanisme
  • Répondre aux enjeux de desserte en transports en commun des territoires
  • Accompagner les usagers de transports en commun
  • Favoriser la pratique de la marche à pied et l'usage du vélo
  • Maîtriser l'usage de la voiture
  • Prendre en compte la logistique urbaine
  • Répondre aux enjeux de déplacements liés au travail
  • Développer l'intermodalité

Partager la page