Qualité de l'air
L’amélioration de la qualité de l’air pour préserver notre santé est la nouvelle priorité du plan en cours d’élaboration. En effet, les transports mais aussi les bâtiments et les industries émettent des particules polluantes qui affectent notre santé, en plus des gaz à effet de serre qui détraquent le climat.

OBJECTIF : SANTÉ

Les particules polluantes que l'on aspire irritent l'appareil respiratoire et favorisent les bronchites, les rhino-pharyngites, l'asthme etc, particulièrement chez les enfants en bas âge et les personnes âgées. Depuis 2015, Toulouse Métropole compte parmi les 20 agglomérations françaises « Villes respirables en 5 ans », développant un projet ciblé contre la pollution atmosphérique dans le cadre de l'action de la métropole pour la qualité de l'air

Favoriser les déplacements propres

La circulation urbaine est, de loin, la première cause de pollution atmosphérique. Développement des transports en commun, réseau cyclable, Vélô Toulouse, autopartage… Toutes les actions déjà menées pour favoriser les déplacements propres et réduire la circulation permettent de lutter contre la pollution atmosphérique.  

> Voir TRANSPORTS - Objectif : se déplacer en mode « propre »

Proposer des solutions alternatives

Les populations habitant à proximité des axes les plus empruntés de l'agglomération sont particulièrement exposées à la pollution. D'autant plus qu'il faut aérer davantage nos appartements. L'un de nos objectifs est ainsi de réguler le trafic et de proposer des modes de transports alternatifs moins polluants afin de désengorger certaines portions particulièrement denses. La Métropole aide également les acteurs économiques à investir dans un véhicule électrique pour la livraison en centre ville ou encore soutient les initiatives de bornes de recharge de véhicules, dans le cadre d'expérimentations comme Ze-Watt.

Le saviez-vous ?

La pollution à l'intérieur d'un bâtiment clos peut être supérieure à la pollution extérieure ! Toulouse Métropole assiste les communes lorsqu'elles étudient la qualité de l'air des crèches et des écoles : proximité de la circulation, chauffage, ventilation, etc.

Aller + loin

En video 3D : Les dioxydes d'azote à Toulouse / Observatoire ORAMIP

Partager la page