Article Content

Le développement économique dans les quartiers politiques de la ville

Objectif : réaliser une étude sur le développement économique de ces quartiers pour alimenter les stratégies locales et les projets d'aménagement des quartiers politiques de la ville.

Jusqu'à présent le volet économique des quartiers en renouvellement urbain de Toulouse Métropole s'est principalement caractérisé par la mise en œuvre du dispositif "Zone Franche Urbaine" (ZFU).
Au 1er janvier 2015, ce dispositif a connu une nouvelle évolution importante avec sa transformation en "Territoire Entrepreneurs" . La réduction significative des exonérations, en particulier la disparition de celle concernant les charges sociales et patronales, a nettement diminué l'attractivité du dispositif. De plus, sauf reconduction, il est prévu que ce dispositif prenne fin au 31 décembre 2020.
 
Le développement économique des quartiers prioritaires, et notamment ceux en renouvellement urbain, se retrouve aujourd'hui confronté à un triple-défi :
> Assurer une sortie "en douceur" du dispositif ZFU tel qu'il existait pour les territoires concernés et rechercher de nouveaux facteurs d'attractivité.
> Développer un volet économique sur les quartiers en renouvellement urbain situés en dehors du périmètre ZFU et pour lesquels une véritable réflexion est à mettre en œuvre sur ce volet.
> Intégrer ces territoires dans la stratégie économique métropolitaine.
 

Où en est-on ?


Prenant conscience de ces défis, la Métropole a lancé, en septembre 2017, une étude concernant le développement d'une offre économique dans les quartiers prioritaires relevant du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) soit les quartiers Izards-Trois Cocus La Vache, Val d'Aran-Poitou-Bel Air Fenassiers (Colomiers), Bagatelle-La Faourette-Papus-Tabar-Bordelongue, Reynerie-Mirail-Université, Bellefontaine et Empalot.
L'objectif de cette étude est d'alimenter la définition des stratégies locales et des projets d'aménagement pour chaque quartier retenu au titre du NPNRU et en fonction des besoins recensés par les partenaires locaux. Chacun des quartiers concernés aura un plan d'actions défini en conséquence selon ses atouts et en lien avec les dynamiques environnantes.
À titre d'exemple, quelques enjeux et projets émergent déjà sur certains quartiers :
> Izards-Trois Cocus : préserver et développer une zone agricole, dynamiser un cœur de quartier par l'implantation d'entreprises.
> Bagatelle-La Faourette-Papus-Tabar- Bordelongue : réaliser une bande d'activités continue le long de la rocade, sortir en douceur du dispositif ZFU sur la zone d'activités de Bordelongue
> Bellefontaine : assurer le lien avec le Schéma d'Organisation des Territoires de l'Economie en travaillant sur les fonciers mutables au sud du quartier.
 
L'étude explorera également le champ de l'entrepreneuriat pour préciser les conditions actuelles d'accompagnement à la création d'entreprise dans les quartiers et proposer une meilleure organisation de cet accompagnement.

Partager la page