Article Content

Pacte avec l'Université de Toulouse

Objectif : renforcer la place de l'Université dans la métropole.

La métropole a la chance de pouvoir s'appuyer sur le moteur de développement qu'est l'excellence académique : formations, ses laboratoires de recherche, portée par une communauté forte de plus de 100 000 étudiants, et de près de 13 000 personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche.

L'Université Fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées est un partenaire majeur du monde socio-économique, et ses campus des éléments incontournables de la stratégie d'urbanisme de Toulouse Métropole.

schéma représentant le système de pilotage pour mise en oeuvre du pacte

 

Où en est-on ?

objectif atteintDans le cadre du Schéma de Développement Economique, d'Innovation et de Rayonnement Métropolitain (SDEIRM), le Pacte liant Toulouse Métropole et l'Université vise ainsi à mettre en intelligence et à renforcer les échanges et actions communes naturellement nécessaires entre les deux partenaires. Au moment où le projet d'Université de Toulouse se construit, conduisant à la préparation d'un nouveau projet d'Initiative d'Excellence (IdEx, un programme des investissements d'avenir), le Pacte affiche l'intégration de l'Université dans la cité et réaffirme l'appui ferme et participatif de la métropole à l'Université en mutation. Au-delà de son intérêt propre, ce Pacte est également une brique fondamentale dans l'édification de la "nouvelle" Université de Toulouse.

D'un point de vue opérationnel, ce Pacte propose dans chacun de ses axes des actions prêtes à être initiées voire déployées, comme par exemple la création d'une interface en ligne pour favoriser la mise en relation entre les laboratoires et les entreprises ou la cartographie des plateformes et des infrastructures de recherche au service des industriels.

Un modèle de pilotage pragmatique a été posé de telle façon que les responsables politiques et les acteurs impliqués conjuguent leurs efforts pour une efficacité de mise en oeuvre et de suivi.


Un pacte en 7 axes

  • Appui à la politique scientifique, grands outils
  • Soutien à l'attractivité, à l'ouverture européenne et à l'internationalisation
  • Développement ,de l'entrepreneuriat étudiant
  • Etudiants au cœur de la métropole
  • Urbanisme, aménagement et gestion des campus
  • Valorisation des compétences académiques au profit de la diffusion de l'innovation et du développement économique
  • Culture scientifique et technique, diffusion des savoirs vers le plus grand nombre

Partager la page