3e ligne de métro
La ligne Toulouse Aerospace Express rapprochera, en 2024, les deux principaux pôles de mobilité, Gare TGV Matabiau - Aéroport international, et reliera les grands centres industriels (Montaudran et la zone aéronautique).Toulouse Métropole a proposé en mars 2016 qu'elle desserve la métropole d'est en ouest, de Colomiers à Labège

Le tracé de cette 3e ligne dessinera une artère économique qui irriguera la métropole d'Est en Ouest, rapprochant les deux principaux pôles de mobilité, Gare TGV Matabiau et Aéroport international, et  reliant les pôles économiques de l'aéronautique, de l'espace et de la recherche. De Colomiers à Labège La Cadène, elle traverserait 4 communes.
Elle formera  ainsi une diagonale (20 à 25 km) majeure de l'économie, du cadre de vie et de l'innovation.
Cette nouvelle ligne de métro reliera, en 2024, Colomiers - Airbus à Airbus Defence and Space en passant par le futur quartier Toulouse Euro Sud Ouest, autour de la gare Matabiau, et le campus de Montaudran Aerospace.  Cette 3e ligne sera connectée avec la ligne B du métro aux stations La Vache et François Verdier ; la ligne A à Marengo, SNCF et la ligne de tramway T1, station Jean Maga à Blagnac.
Cette 3e ligne sera configurée sur la desserte des bassins d'emplois de l'agglomération. Pour les habitants, ce seront des gains de temps de transport considérables. Exemples : 18 à 23 minutes de Labège à la gare Matabiau et 24 minutes de la gare Matabiau à la zone aeroportuaire.

Son tracé

Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand format.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son coût

Le plan de financement a été consolidé à l'été 2016.

> Lire : Projet Mobilités : 3,8 milliards pour les transports

Une liaison  au service de tous

Dans dix ans, 500 000 déplacements quotidiens s'effectueront sur le territoire métropolitain, (tous modes de transports confondus). L'offre de transports en commun doit s'adapter pour répondre aux enjeux de la mobilité à l'échelle de la métropole. Le projet de 3e ligne de métro est une réponse à cette dimension nouvelle, qu'il s'agit d'anticiper dès à présent. Il viendra renforcer les lignes A et B du métro ainsi que les axes desservis par le réseau de bus (rapides) Linéo. Grâce au maillage proposé et aux interconnexions recherchées, il favorisera les liaisons avec l'ensemble du territoire de la grande agglomération toulousaine, améliorera la desserte de tous et participera à la diminution des temps de trajet. Cette 3e ligne  facilitera la vie quotidienne des habitants (230 000 dans le périmètre d'étude du tracé) et participera à améliorer leur qualité de vie. En effet,  48 % des emplois de la région toulousaine (périmètre des transports urbains) sont présents dans le corridor d'étude du projet, et sans doute encore plus demain !

La capacité estimée de cette ligne est de 220 000 voyageurs / jour.

Partager la page