La cartoucherie
Découvrez le projet à travers quelques chiffres, une présentation et les dates clés...

Projet phare de la métropole, le quartier de La Cartoucherie se donne l'ambition de concilier densité et développement durable, en permettant à ses habitants de faire le choix d'un vivre ensemble innovant, durable et participatif.

C'est à l'issue d'une concertation prolongée entre aménageur, professionnels, élus, riverains et associations, que le chantier de la cartoucherie, site appartenant anciennement au ministère de la Défense, a été lancé en 2011.

D'environ 33 hectares de superficie, le site de la Cartoucherie est situé à la périphérie du quartier Saint-Cyprien, et à proximité du Centre Hospitalier Purpan, d'un campus étudiant et d'espaces culturels (Zénith, Musée des Abattoirs, etc.).

Bien desservi par le tramway et accessible depuis la rocade, faisant la jonction entre les faubourgs en périphérie et le centre-ville de Toulouse, le quartier verra ses accès renforcés vers les équipements de proximité, via des trames paysagères.

A l'intérieur du quartier, les lieux de rencontres et de promenades (pistes cyclables, cheminements piétons, esplanade, promenades jardinées) seront favorisés, en tant que facteurs de lien social entre les résidents.

 

La Cartoucherie c'est :

  •  Superficie de 33 hectares
  • 3 452 logements
  •  10 000 m2 de commerces
  • 90 000 m2 de bureaux, d'activités et d'enseignement supérieur
  • 14 900m2 d'équipements publics  ( mairie annexe, maison du projet, groupe scolaire, crèche, équipement culturel  dans la Halle historique)
  • 3 places de quartier
  • Quartier entièrement cyclable
  • Tramway ligne T1 et lignes de bus 64 et 45

 

Dates clés

25 juin au 8 août 2013 : dépollution pyrotechnique sous le parking longeant la voie du TOEC
Février à décembre 2013 : dépollution chimique
Début 2014 : début des travaux de construction des logements
Fin 2015 : livraison des premiers bâtiments publics
Fin 2015 – début 2016 : arrivée des premiers habitants
2016 : poursuite des travaux de la ZAC, poursuite de la commercialisation des logements

Retrouvez toutes les informations sur le site de l'aménageur Oppidéa

 



Le projet tend à privilégier la diversité. Il a l'ambition d'une part de privilégier la  diversité sociale et générationnelle  (35% d'habitat social, 25% de logements en accession aidée ainsi qu'une crèche et un groupe scolaire sont prévus sur le site) et d'autre part, de favoriser la performance énergétique et environnementale des habitations.

Outre une conception bioclimatique et une exposition garantissant le meilleur ensoleillement possible, les bâtiments seront dotés d'un chauffage collectif issu de l'incinérateur du Mirail.

 

 

 

Un premier parking mutualisé pour le quartier 

parking cartoucherieOuvert en septembre 2016,  le parking du Barry a été inauguré le mardi 22 novembre. Ce parking silo de 466 places, reparties sur 7 niveaux, est innovant sur plusieurs points :  dans son mode de gestion, dans les services proposés  et dans sa conception,. 

Baptisé du Barry, en référence au parc public situé à proximité, ce parking est le premier mutualisé de Toulouse Métropole. Il répond aux besoins complémentaires de stationnement : la nuit et le week-end pour les habitants ;  la journée pour les employés des bureaux, les commerçants, les étudiants... une place sert à plusieurs usagers ! Situé rue du Docteur Suzanne Noël, le parking est exploité par la société Indigo dans le cadre de la délégation de service public des parcs de stationnement signée en janvier 2016 avec Toulouse Métropole.

 

Tarification 

La première demi-heure est gratuite pour favoriser l'usage du service dépose - minute. Les résidents du quartier peuvent bénéficier d'un abonnement mensuel à partir de  25 euros ;  pour les non résidents du quartier, les salariés du secteur tertaire et des commerces, le tarif est de 80 euros. 

Services

Au rez de chaussée, on retrouve 16 places réservées à des usages spécifiques :  électromobilité, dépose - minute, gonflage, nettoyage à sec, autopartage, covoiturage ;  20 emplacements pour les motos et scooters, 60 m2 pour les vélos.

Conception 

Ouvert vers l'extérieur, la ventilation est ainsi optimisée et les gaz d'échappement s'évacuent naturellement. L'apport de l'éclairage naturel est maximisé et la fluidité de la circulation a été travailléd. 

Partager la page