Téléphérique Urbain Sud
Le projet de transport par câble reliera l'Oncopole, le CHU Rangueil et l'Université Paul-Sabatier en passant au dessus de la Garonne et de la colline de Pech-David, en 2020.

Le 21 décembre 2016, Toulouse a opté pour le téléphérique urbain afin de répondre aux besoins de déplacement au sud de la ville.

Le 6 février 2017,  la Smat a signé avec le groupement POMA le marché de conception, réalisation et maintenance du Téléphérique urbain sud, en présence de Tisséo-SMTC.

Il reliera dès 2020 l'Oncopole, le CHU Rangueil et l'université Paul-Sabatier, en parcourant près de trois kilomètres en 10 minutes. Des  prolongements sont possible à terme vers Basso-Cambo d'un côté et vers Montaudran de l'autre.
Proche de la capacité d'un tramway avec 14 cabines de 35 places accessibles et une fréquence soutenue, il pourra ainsi transporter 1 500 personnes par heure dans chaque sens.

Le groupement POMA retenu

Le français POMA a été désigné en décembre 2016. Le groupement travaille sur le projet avec plusieurs partenaires régionaux ou nationaux dont les sièges sont basés à Toulouse : Altiservice pour la maintenance,  Bouygues TP régions France, Systra, Seti et le cabinet d'architecture Séquences.  

La technologie retenue est nommée 3S,  pour les trois câbles sur lesquels reposent le système. Le projet comprend l'installation de 5 pylônes et le système est conçu pour fonctionner avec des vents allant jusqu'à 108 km/h.  Du point de vue de la sécurité, il prévoit le rapatriement  rapide des cabines en station, en cas de problème.

Le contrat signé avec POMA et ses partenaires prévoit également  35 000 heures d'insertion en direction des jeunes, pour la construction et la maintenance, en lien avec les lycées toulousains,  par le biais de contrats d'apprentissage et de formations qualifiantes.

Station Oncopole - perspective depuis les quais. Plus haut : station CHU - vue depuis les quais.  © Groupement POMA

Le projet en chiffres

3 kilomètres de tracé
3 stations
14 cabines
35 places par cabine
Capacité de 1500 voyageurs / heure et par sens
Longueur : 2850 mètres
1'30 de fréquence en heure de pointe 
10 minutes de temps de parcours pour relier les 3 stations
54,6 millions d'euros de conception et de construction

Le calendrier

6 février 2017 : Signature par la SMAT, Tisseo-SMTC et le groupement POMA du marché de conception, réalisation et maintenance pour 20 ans.
Début 2017 : démarrage de la phase de concertation
2017-2018 : suite de la concertation avec les  parties prenantes : Université Paul-Sabatier, Lycée Bellevue, CHU de Rangueil, Oncopole.
2018 : enquête d'utilité publique
2020 : mise en service

Partager la page