Les actus Culture

« Retour

Halle de La Machine : pour l'ouverture, trois jours de folies mécaniques

Actualités Halle de La Machine : pour l'ouverture, trois jours de folies mécaniques
Les 9, 10 et 11 novembre 2018, La Halle de La Machine a organisé un grand week-end festif pour fêter son ouverture. Retour en images !

Après le spectacle Le Gardien du Temple, qui s'est déroulé dans les rues de Toulouse du 1er au 4 novembre 2018, le Minotaure a rejoint sa nouvelle demeure, la Halle de La Machine, sur la Piste des Géants, aux côtés des machines de spectacles de François Delarozière.

Un grand week-end festif : retour en images

Pour fêter son ouverture, la Halle de La Machine a organisé un grand week-end festif : trois jours de folies mécaniques les 9, 10 et 11 novembre 2018. 

 

Ouverture de la Halle de la Machine

 

Programme

  •  En journée

Les Véritables machinistes ont fait visiter la Halle de La Machine en continu de 10h à 19h. Les visiteurs ont pu également croiser des araignées géantes et monter sur le dos du Minotaure (9 mètres de haut !) pour une balade sur la Piste des géants. Petits et grands ont pu aussi grimper sur les buffles, insectes et poissons du manège Carré Sénart. 

  • Concerts

Pour l'occasion, la Halle de la Machine avait invité trois groupes de musique à se produire vendredi et samedi. Et c'est The Limiñanas qui ont ouvert  le bal, vendredi à 20h, un duo originaire de Perpignan nourris de multiples influences, du rock garage à la pop psyché.
Samedi, à 11h et 19h, place à la metteuse en scène, actrice, marionnettiste et chanteuse israélienne Yael Rasooly, qui a joué de tous ses registres avec une formidable truculence.
Enfin, samedi, à 20h, on a écouté le mélange de rock, de série B et d'opéra baroque de Christiane F. et de ses quatre acolytes lunaires... Prometteur !

  • Spectacles

La Kermesse (tous les jours à 11h, 14h et 17h + 20h le vendredi et 21h le samedi) : tir à la chandelle,pêche à la flamme, tournebroche ou le chocoleur étaient les clous de ce spectacle qui s'inscrit dans la grande tradition des arts forains. Gratuit.

Le Dîner des petites mécaniques  : un dîner-spectacle accompagné par des maîtres de cérémonie singuliers. Associé à l'inventivité du chef Simon Carlier, ce spectacle de François Delarozière se veut être un moment d'exception alliant convivialité, gastronomie et… ingénierie. 

Aubades symphoniques (tous les jours à 11h, 14h et 17h + 19h le dimanche) : quand un univers musical se confronte aux sonorités mécaniques de la cocotte à flûte, du piano culbuté, de la Groovagaz… pour une œuvre en création permanente. Une expérience sonore et visuelle à 360°. Gratuit. 

 

 

Partager la page