« Retour

Les grands rendez-vous en 2019

Actualités Les grands rendez-vous en 2019
La transition écologique devient une priorité, les grands projets urbains s’accélèrent et les modes de déplacements sont au centre des transformations de la métropole toulousaine. Cap sur 2019 !

Des actions en faveur d'une meilleure qualité de l'environnement

La transition énergétique devient l'affaire de tous. Du local au global, État, collectivités, citoyens optimisent leurs efforts. À l'échelle des 37 communes, Toulouse Métropole déploie un programme ambitieux.

Un plan climat offensif
Toulouse Métropole se dote d'un Plan Climat Air Energie Territorial  (PCAET) avec 80 actions concrètes pour apporter une réponse locale aux enjeux environnementaux et économiques posés par le changement climatique. Elles viseront à  :

  • améliorer la qualité de l'air pour la santé
  • adapter le territoire au changement climatique
  • mettre en œuvre la transition énergétique favorisant la croissance verte
  • atténuer l'impact des activités du territoire sur le climat par la réduction des émissions de gaz à effet de serre. 

Le PCAET a trois objectifs : 

  • réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre 
  • réduire de 20% la consommation énergétique finale 
  • doubler la part locale des énergies renouvelables et de récupération dans la consommation d'énergie du territoire

Une meilleure qualité de l'air 
20 actions en faveur d'une amélioration de la qualité de l'air sont inscrites dans le PCAET. En 2019, plusieurs nouvelles mesures seront mises en œuvre.

  • La prime Air Bois
    300 foyers en 2019 pourront bénéficier d'une prime Air Bois. Toulouse Métropole a décidé de mettre en place une aide au remplacement des appareils de chauffage bois antérieurs à 2002 et des cheminées à foyers ouverts grands émetteurs de pollution de l'air. Les particuliers propriétaires d'un logement situé sur le territoire de la Métropole et achevé depuis plus de deux ans pourront en bénéficier à hauteur de 500€ par ménage pour tout foyer dont le revenu est inférieur à 28 800€ par an.
  • Création d'une zone à faibles émissions
    La Métropole engage une étude pour la création d'une zone à faibles émissions (ZFE) sur son territoire :  une zone dans laquelle l'accès aux véhicules les plus polluants est interdit, cette sélection étant faite sur la base des vignettes Crit'Air. Cette étude doit permettre de déterminer les périmètres géographiques, les périodes d'application et le parc de véhicules concernés par la ZFE. Mise en œuvre opérationnelle prévue d'ici 2020.

Plus d'énergie verte

Chaufferie à Blagnac. Les logements collectifs, les bâtiments communaux et tertiaires sur les zones du Ritouret et du Grand Noble seront alimentés en chauffage et en eau chaude sanitaire par la chaufferie  mise en service au dernier trimestre 2019.

vue 3 D de la future usineUtilisation des eaux usées pour produire de l'énergie. Les travaux de l'unité de méthanisation de Ginestous s'achèveront fin 2019. Dès 2020, la transformation des boues issues de l'épuration des eaux usées en biogaz permettra ainsi d'alimenter le réseau urbain de distribution de gaz. 

Déploiement du plan photovoltaïque. L'installation de panneaux photovoltaïques sur les toits de la station d'épuration de Castelginest, ainsi que sur ceux de Marengo Boulevard (siège de Toulouse Métropole) et de la Médiathèque permettra à ces bâtiments d'atteindre 99% d'autosuffisance énergétique. Les grands équipements ne sont pas en reste. La mise en service des ombrières sur le toit du parking du MEETT - futur Parc des Expositions à Aussone – et celles sur l'Oncopole à l'été 2019 permettront ainsi de produire plusieurs millions de KWh/an. Au total la production d'énergie photovoltaïque de ces équipements représente la consommation électrique de 25 000 habitants. 

 


Les grands projets d'aménagement

Un cadre pour le projet urbain
Le Plan local d'urbanisme inter-communal tenant lieu de Programme Local de l'Habitat (PLUi-H) entre en vigueur en avril 2019. Avec le PLUi-H, l'urbanisme gagne en cohérence et se pense à l'échelle du territoire métropolitain. Il permettra de faire grandir la Métropole avec le principe de densité modérée pour loger le plus harmonieusement possible les habitants d'aujourd'hui et de demain tout en protégeant leur cadre de vie et l'identité de leur quartier et de leur commune.

Un accompagnement pour les quartiers prioritaires 
La signature du conventionnement de l'Agence Régionale de la Rénovation Urbaine (ANRU) cet été offfrira un programme d'investissement d'un millliard d'euros en faveur des quartiers prioritaires.

Grand Parc Garonne
Pointe Nord Ile Ramier
Ce projet d'aménagement vise à reconquérir les bords du fleuve non seulement à Toulouse mais aussi sur le territoire de Toulouse Métropole, soit 32 kilomètres au total.

Sur la ville. La concertation lancée en 2017, pour échanger sur les aménagements de l'île du Ramier, se poursuit en 2019.
Côté travaux : ils continuent sur l'île de Banlève où une halle sportive (tennis, sports nautiques) est en construction. Au cours de l'année également, est prévu l'aménagement d'une partie de l'éco-parc de la Poudrerie au sud de l'île du Ramier. Fin 2020, dès le déménagement du parc des Expositions à Beauzelle, les travaux sur le cœur du parc du Ramier seront lancés.
 

Toulouse Euro Sud Ouest
Printemps. Le parvis de la gare Matabiau s'ouvre sur le centre-ville : les travaux ont démarré en décembre 2018 simultanément avec ceux des fondations sur lesquelles viendra se poser la future couverture en bois au niveau de l'écluse Bayard. Avec ce parvis élargi grâce à un platelage en bois de chêne, les voyageurs et riverains qui transitent par ce secteur profiteront d'un espace piéton, mieux sécurisé et plus confortable.
Plus globalement, le projet Toulouse Euro Sud Ouest réparti sur 135 hectares autour de la gare, sera soumis à enquête publique. Ce projet comprend 300 000m² de bureaux et activités tertiaires, 3 000 logements dont 35% en locatif social et 10% en accession sociale à la propriété, des commerces, services et loisirs, 3 équipements publics (une crèche, un gymnase et un groupe scolaire), un parc urbain dans le secteur Raynal-Raisin et l'aménagement des berges du canal du Midi.
 

Toulouse Centre

vue des allées Jean Jaures

La rue Gambetta, embellie et livrée au printemps, permettra d'accèder à la promenade Henri Martin qui sera complètement réouverte cet été. Les Toulousains découvriront ainsi les quais historiques, murs digues Saget et du Cours Dillon rénovés. À la fin de l'année, la place Saint-Sernin réaménagée s'offirira aux visiteurs !

Après la mise en service du parking en haut des allées Jean-Jaurès au printemps, les ramblas jardin seront terminées en décembre (photo ci-contre): très arborées, donnant la part belle aux piétons, aux vélos, aux animations, ces ramblas seront un espace de promenade exceptionnel au cœur de la Métropole. Découvrez tout le projet d'aménagement de Toulouse Centre

 

Et aussi

Le projet du site Guillaumet (EX CEAT) sera soumis à enquête publique en février. Le démarrage des travaux de démolition, désamiantage et dépollution aura lieu au 2e semestre 2019 après l'acquisition des terrains. Ce projet urbain conjugue logements, commerces, équipements de quartier.


La mobilité

téléphérique

Téléphérique.
Le projet de téléphérique urbain sud, qui reliera l'Oncopole au CHU de Ranguel et à l'Université Paul Sabatier sera soumis à enquête publique.

Deploiement de bus Linéo 
Ces ligens sont équipées de véhicules de nouvelle génération, à haute fréquence de passage.
Depuis le 7 janvier, le Linéo 3 relie Plaisance-du-Touch et Tournefeuille à Toulouse (Arènes avec connexions métro, bus, tramway).
A partir du 11 mars, le Linéo 1 (Sept-Deniers - gymnase de l'Hers) qui transporte plus de 23 000 voyageurs chaque jour, va être prolongé jusqu'à Quint-Fonsegrives, (clinique Croix du Sud) via la route de Castres.
Septembre. Mise en service du Linéo 4 entre Cours Dillon et Basso Cambo
Décembre. Linéo 5 partira de Toulouse Empalot jusqu'à Portet-sur-Garonne


Métro
Été. Le projet de la 3e ligne de métro Colomiers – Labège sera soumis à enquête publique. Le tracé de la 3e ligne de métro dessert la grande agglomération d'est en ouest, de Colomiers à Labège La Cadène en passant par la gare Toulouse-Matabiau. Il traversera 4 communes et irriguera trois grands bassins d'emplois. La ligne transportera au moins 200 000 voyageurs par jour et offrira une véritable intermodalité avec les autres modes de transport.
Fin de l'année. Avec la mise en service des quais allongés (4 wagons contre 2 actuellement), la ligne A offrira deux fois plus d'espace, plus de confort et de sécurité aux voyageurs.

Encourager les déplacements quotidiens à vélo
Toulouse Métropole crée et met aux normes entre 15 et 20 km d'aménagements cyclables par an. En mai 2019, la voie verte de la Garonne entre l'Oncopole et la Prairie des Filtres sera inaugurée.

Tramway
Décembre. Extension du tram T1 au futur parc des Expositions – Centre de Conventions et Congrès, MEETT. 1ère marche à blanc de l'extension du tram T1 vers le MEETT. ette extension de 700m permettra aux visiteurs d'accéder directement au parvis d'entrée du MEETT. Mise en service prévue en juin 2020.

Circulation
Fludifier les déplacements dans le sud-est. Le projet de Jonction Est sera soumis à enquête publique avec pour objectif d'obtenir la déclaration d'utilité publique en décembre 2019.

Partager la page