« Retour

Modernisation de l'éclairage du périphérique

Actualités Modernisation de l'éclairage du périphérique
Les travaux de modernisation de l'éclairage sur le périphérique toulousain et ses accès autoroutiers vont débuter fin 2018. L’État et la mairie de Toulouse ont établi un schéma directeur d'éclairage qui a été présenté en juillet 2018. Le montant des travaux est chiffré à 8 millions d’euros intégralement financés par l’État. Présentation en 3 points.

Un schéma directeur pour programmer les travaux

En mars 2017, Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole avaient présenté les principes d'évolution de l'éclairage du périphérique dont :

  • maintien de l'éclairage  ou réécairage des bifurcations ou noeuds autoroutiers, zones les plus accidentogènes
  • création, sur les bretelles d'accès au périphérique, d'un éclairage permettant d'assurer une transition avec le réseau urbain éclairé, etc.

Le schéma directeur, qui met en œuvre ces principes, a fait l'objet d'une concertation menée avec les collectivités concernées, les forces de l'ordre et les premiers secours intervenant sur ce réseau. Approuvé par le ministère de la Transition Écologique et Solidaire le 18 mai 2018, ce programme de travaux sera entièrement financé par l'État à hauteur de 8 millions d'euros.

Périmètre des travaux

Le périmètre des travaux concerne l'ensemble du périphérique et ses accès autoroutiers :

  • les sections concédées aux Autoroutes du Sud de la France (ASF) : A61, A62, A68, A64 ; périphérique est , extérieur
  • les sections non concédées gérées par la Direction Interdépartementale des Routes du Sud-Ouest (DIRSO) : A620, A621, A624, A623, périphérique ouest, intérieur
  • les connexions avec les voies rapides de la Métropole : RD901, RD902, RD980

Calendrier des travaux

Sur le périphérique extérieur les travaux non encore définis, devraient être limités car les installations sont récentes.

Sur le périphérique intérieur, géré par la DIRSO :

Sur les 22 points d'échanges simples identifiés (bretelles comme l'échangeur des Minimes)
Dernier trimestre 2018 : dépose des candélabres existants
Premier trimestre 2019 : pose de nouveaux dispositifs
Les travaux se feront de nuit, dans le cadre de fermetures programmées et pour certaines bretelles moins chargées en trafic, de jour, en dehors des heures de pointe.
 

Cliquez sur la carte pour la télécharger au format.pdf


Entre le 2e semestre 2019 et le 1er semestre 2020
Travaux pour les échangeurs identifiés complexes comme celui de La Cépière : des études de conception seront réalisées avant le lancement de l'appel d'offre pour la réalisation des travaux.

 

 

 

 

La mairie de Toulouse apportera son appui technique et assurera la maîtrise d'ouvrage des études et travaux des installations d'éclairage sur sa portion de voirie ainsi que  pour les voies cyclables ou piétonnes.

Partager la page