Communiqués de presse

« Retour

# CP - Plan Climat : le compostage, une solution pour réduire les déchets

Presse # CP - Plan Climat : le compostage, une solution pour réduire les déchets

Toulouse + verte

Samedi 29 juin, à 11h, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole, se rendra au hall 8 au Parc des Expositions, en présence de Martine Susset, Vice-Présidente de la Commission Environnement, Développement durable et Energies, et de François Chollet, Adjoint au Maire de Toulouse en charge du suivi du plan climat, pour la distribution de près de 300 composteurs aux habitants.

Les habitants de la Métropole peuvent se procurer trois modèles de composteur en bois de jardin à des tarifs allant de 15€ pour un 300L et 400L, à 25€ pour un 600L. Le bulletin de réservation est disponible sur le site www.toulouse-metropole.fr . Lors de la remise du composteur, des informations pratiques sont données aux habitants et un suivi leur est proposé.

19 000 foyers ont bénéficié de ce dispositif depuis le lancement de l'opération. Des sites de compostage collectif ont été installés et sont gérés par des collectifs d'habitants : près de 180 sites en pieds d'immeubles et 11 sites en jardins publics : parc des Sept-Deniers, le jardin du Grand Rond, le jardin Royal, le jardin de Saint-Agne, le jardin Michelet-Bonnefoy, le jardin des Plantes, le quartier des Quéfets à Tournefeuille, l'écoquartier d'Andromède, le square de l'hôtel de ville et le quartier Berry à Blagnac, Place Firmin Pons à Colomiers, etc.
Composter permet de :
- réduire environ 50kg par habitant et par an le poids d'une poubelle d'ordures ménagères ;
- réduire les émissions de CO2 liées à la collecte des déchets et à leur incinération ;
- valoriser sur place ses déchets de jardin ;
- bénéficier d'un fertilisant naturel de qualité pour les plantations.

Cette action s'inscrit dans le cadre du Plan Climat et du Plan local de prévention des déchets qui visent à réduire les déchets à la source, à générer des économies dans le traitement des déchets, et à rendre la Métropole plus verte et éco-responsable.

Partager la page