Communiqués de presse

« Back

#CP - Le téléski nautique de Sesquières modernisé pour développer la pratique sportive urbaine

Presse #CP - Le téléski nautique de Sesquières modernisé pour développer la pratique sportive urbaine
Conseil de la Métropole du 4 octobre

Toulouse Métropole, gestionnaire de la base de loisirs de Sesquières, veut redynamiser les équipements de cet espace nature situé à deux pas du centre-ville, en modernisant notamment le téléski nautique, qui a besoin d'être réhabilité.

A l'issue d'une procédure de mise en concurrence, le groupement Labellemontagne & Wam Park a été désigné lors du vote du Conseil de la Métropole comme lauréat de la délégation de service public pour l'exploitation du téléski nautique (gestion et l'entretien des équipements) dans le respect des exigences de service public imposées par la Métropole. Le contrat sera conclu pour une durée de 20 ans à compter du 1er décembre 2018.

Le projet de ce groupement a été retenu pour encourager la pratique sportive du téléski nautique et favoriser son ouverture à un public de débutants qui pourront s'initier à ce sport de glisse tout en bénéficiant du confort d'installations modernes, totalement rénovées.

Labellemontagne & Wam Park vise une fréquentation ambitieuse de 25 000 personnes par saison, après complète réalisation des travaux pour la saison 2020. Cette modernisation prévoit, notamment, la mise en service d'un grand téléski de 676 m avec 5 pylônes, complété par un petit téléski de 118 m de long adapté aux enfants, un espace de jeux aquatiques dits « water games » et par la création d'une terrasse flottante dite « chill zone ». Au total, 1,5 M€ de travaux seront investis par le délégataire pour le renouvellement et la maintenance de ces équipements. Toulouse Métropole percevra une redevance annuelle de l'ordre de 227 000 € sur la durée de la concession.

Enfin, pour promouvoir et démocratiser la pratique du téléski nautique auprès des plus jeunes, Toulouse Métropole a demandé la gratuité d'accès à l'équipement pour les enfants des centres de loisirs et les scolaires, à hauteur de 2 250 heures par an. Ce sont ainsi environ 750 enfants par an qui pourront pratiquer ce sport gratuitement ; ils profiteront ainsi des 3 activités proposées : téléski, « waters games » et initiation au paddle.

Share this page