Communiqués de presse

« Back

# CP - Une nouvelle solidarité territoriale entre Toulouse Métropole et le Pays des Portes de Gascogne

Presse # CP - Une nouvelle solidarité territoriale entre Toulouse Métropole et le Pays des Portes de Gascogne
Le contrat de réciprocité Toulouse Métropole - Pays des Portes de Gascogne était prévu par le pacte métropolitain d'innovation, signé en janvier 2017 par le Premier ministre d'alors Bernard Cazeneuve et le Président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc.

Il s'agit d'une volonté d'alliance des deux territoires, concrétisée par ce contrat de réciprocité ville-campagne, qui représente une véritable innovation en matière de solidarité territoriale.
Le contrat de réciprocité vise à dépasser la dualité opposant rural et urbain et à rapprocher et faire partager, dans une logique « gagnant-gagnant », les dynamiques territoriales urbaine et rurale.

Ainsi, les deux collectivités s'engagent à travailler de façon concertée, à créer des synergies entre les ressources de leurs territoires, pour favoriser leur développement dans un objectif d'équilibre, et ce dans différents domaines :

- Le développement économique avec une mise en cohérence des stratégies foncières, le soutien à la création d'entreprises, l'appui aux initiatives innovantes et la promotion du télétravail ;
- Le soutien à l'agriculture raisonnée, en mettant en œuvre un projet alimentaire de territoires ainsi que le maintien d'une agriculture de proximité ;
- Le développement touristique avec la mise en place et la promotion de parcours touristiques associant les atouts des deux territoires ;
- Le champ culturel, en particulier dans le domaine de la culture scientifique et technique, spécificité remarquable de l'action des deux territoires ;
- Dans la mise en cohérence des plans de mobilités entre les deux territoires et dans la promotion commune des équipements et services améliorant la circulation des biens et des personnes ;
- Dans l'accompagnement de la transition énergétique.

Ce contrat de réciprocité sera proposé au vote du Conseil de la Métropole le 29 juin prochain.

Share this page