Communiqués de presse

« Back

#CP - Restauration des digues historiques

Presse #CP - Restauration des digues historiques

Lancement d'un nouveau chantier au Cours Dillon

Les travaux de restauration des quais historiques de Toulouse ont repris ce lundi 17 septembre, après une trêve estivale permettant aux Toulousains et aux visiteurs de profiter du spectacle du 14 juillet et des berges de la Garonne, tout au long de l'été.
Parallèlement à ce réaménagement, un nouveau chantier est lancé : la restauration du mur digue du Cours Dillon côté prairie des Filtres, en rive gauche du fleuve.
Les travaux, du Pont Saint Michel au Pont Neuf, concernent le confortement des parties les plus endommagées du mur et de sa partie immergée du côté du pont Neuf, la restauration patrimoniale des maçonneries et du parapet ainsi que sa sécurisation. La collecte et l'évacuation des eaux pluviales et le traitement des zones humides du mur, le déplacement des réseaux et l'intégration des réseaux d'alimentation des manifestations, qui seront maintenues pendant les travaux, sont prévus à cette occasion. La livraison des travaux se fera à l'été 2019, à l'instar des murs digues Saget.

Engagés à l'automne dernier, depuis le sud du Quai de Tounis jusqu'au Bazacle, en rive droite de la Garonne, la restauration patrimoniale des quais Saget vise les sols et les murs-digues de la promenade piétonne qui s'étend sur  1,7 km.
Ce chantier de réfection sur les murs-digues est destiné à magnifier ce site emblématique de la ville, en valorisant la richesse du patrimoine naturel et dans le respect des matériaux traditionnels. Calades de galets, graviers roulés de Garonne et grès des Pyrénées sont notamment utilisés pour la restauration. Un nouveau dispositif d'éclairage et du mobilier urbain seront également mis en place sur le cheminement des murs-digues historiques, à l'image de ce qui a été réalisé au port de la Daurade et au port Viguerie.
Une réhabilitation globale de la promenade Henri Martin est également prévue, entre le quai de Tounis et l'écluse Saint-Pierre.

L'ensemble de ces travaux s'inscrit dans le cadre du projet « Grand Parc Garonne» et de la démarche de candidature UNESCO de la Mairie de Toulouse.

>> Coût total de l'opération : 12 450 000€
Dont 9 480 000€ consacrés aux quais historiques et 2 970 000 €  pour le Cours Dillon
Financement : Toulouse Métropole 71,1 % / Région : 17,5% / Etat : 11,4%

>> Télécharger une photo des murs digues Saget
>> Le plan des quais

 

Share this page