Qualité de l'air
C'est par une connaissance précise des émissions polluantes du territoire (source, localisation, quantification, temporalité) que des actions peuvent être mises en place pour améliorer la qualité de l'air, 3e cause de mortalité en France après le tabac et l'alcool.
Les sources de pollution liées à l'activité humaine sont les transports (et particulièrement le transport routier), les chauffages des bâtiments, l'industrie et l'agriculture.
Les principaux polluants émis, que sont les dioxydes d'azote (NO2) , les particules fines (PM10 et PM2.5) et l'Ozone (O3) peuvent être à l'origine de diverses pathologies : appareil respiratoire, cardio-vasculaires, système nerveux…
 

L'air sous surveillance

station de mesure de la qualité de l'air route d'AlbiLa mission de surveillance de la qualité de l'air est assurée sur le territoire de Toulouse Métropole par ATMO Occitanie (Association Agréée pour la Surveillance de la Qualité de l'Air) par le biais de 14 stations de mesures fixes et de stations mobiles, qui analysent en continu les différents polluants réglementés.
ATMO Occitanie diffuse quotidiennement l'indice Qualité de l'air et réalise aussi des cartographies de la qualité de l'air grâce à la modélisation des données d'émissions territoriales. En savoir +
 
Ces dernières années, les données recueillies sur la pollution atmosphérique de nombreuses agglomérations et l'alerte du monde médical sur l'enjeu sanitaire que représente la qualité de l'air pour l'ensemble de la population, ont abouti à une prise de conscience de l'ensemble des institutions qui s'est traduite par l'élaboration et la mise en œuvre de plans et programmes d'actions en faveur de l'amélioration de la qualité de l'air.
 

La qualité de l'air en actions

L'air étant un sujet très transversal, la prise en compte de la préservation de sa qualité a été introduite par Toulouse Métropole au niveau de documents de cadrage et de planification tel que le Plan de Déplacement Urbain (PDU) et le Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUi-H).
 
Toulouse Métropole a aussi engagé des actions exclusivement ciblées sur l'amélioration de la qualité de l'air par une contribution au Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA) (à télécharger format.pdf) en 2016 et à la « Feuille de route qualité de l'air (à télécharger format pdf) demandée par le ministère de la transition énergétique et de la solidarité en mars 2018.
 
En complément, Toulouse Métropole a, de façon tout à fait volontariste, élaboré son propre programme d'actions qualité de l'air constituant le volet "air " du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) adopté au Conseil de la Métropole de juin 2018.
 
Ce programme présente des actions classées en 4 axes :
  • Administration exemplaire,
  • Mobilités,
  • Communication,
  • Cadre de vie.

 

Partager la page