Quaternion, concepteur d’architectures éphémères innovantes
Quaternion conçoit et fabrique des structures éphémères innovantes. Appelé également des "gridshells", ce système architectural modulaire et centenaire est réinventé depuis quelques années par cette start-up toulousaine.

Créant une atmosphère particulière, ces « gridshells » utilisés sur des évènements tel que le festival de Cannes, offrent une expérience nouvelle à ses visiteurs. Ces structures éphémères feront prochainement leur apparition sur des projets toulousains comme la rénovation des Halles de la Cartoucherie ou Dessine moi Toulouse, appel à projets urbains innovants sur 20 sites métropolitains.

D'un projet de diplôme à l'entreprise Quaternion

Quaternion a été co-fondée en 2017 par Mathieu Sudres issu de l'Ecole d'architecture de Toulouse et Simon Hulin (Ecole d'Architecture de Toulouse puis de Grenoble). 
Cette start-up a vu le jour suite à un projet d'étude réalisé en 2015 à Toulouse pour les journées portes ouvertes des Architectes, la conception d'un pavillon installé à cette occasion sur le Square Charles De Gaulle est à l'origine de ce projet d'entreprise.

Des architectures éphémères durables et économiques

Ces Gridshells sont fabriqués en bois de frêne brut, taillé et assemblé en module de 3m/3m. Ces modules sont ensuite associés pour constituer une maille et configurés en fonction des modèles de structures à réaliser, leurs surfaces peuvent s'étendre jusqu'à 200 m². 
1 m³ de bois permet d'obtenir près de 100 m² de surface, des constructions très économes en matière première et facile à transporter, pouvant être réutilisées pour de nombreux évènements.

Outils numériques et modélisation 3D  

Le principe de construction des Gridshells repose sur les propriétés mécaniques du bois permettant à ces structures, utilisées « en flexion active », de se déformer et de garantir leur rigidité. 
Des outils numériques comme "Rhinoceros" et "Grasshopper 3D" sont utilisés pour modéliser leurs configurations et évaluer leur constructibilité. Des recherches sont menées en parallèle avec le Laboratoire de l'Insa Toulouse et le Bureau d'étude Terrell sur ces sujets techniques. 
 
 
Avec un chiffre d'affaire doublé en 2018 et une première levée de fonds en négociation, cette start-up présente de fortes perspectives de développement. De quoi se projeter vers une ouverture à l'international, et remplir l'ambition d'exporter ses Gridshells sur les plus grands évènements des pays du Golfe.

 

Partager la page