Ile du Ramier : orientations d'aménagement à l'horizon 2030
Pour transformer l'île en un parc urbain dédié à la nature, à la culture et aux loisirs, une grande concertation est engagée depuis juin 2017. La réunion publique du 4 octobre 2018 a permis de présenter l'évolution à venir de l'île à l'horizon 2030. Découvrez ci-dessous la vidéo et le plan-guide d'aménagement de l'île.

Le Grand Parc Garonne, qui s'étend sur 32 km et concerne 7 communes, vise à reconquérir les bords du fleuve, pour faire de la Garonne le lien fédérateur de la Métropole. La transformation de l'Île du Ramier en un vaste parc urbain est l'un des trois volets du projet.

Un projet global d'aménagement à l'horizon 2030

Grâce aux nombreuses contributions recueillies pendant la concertation lancée depuis 2017, 10 priorités pour l'Ile de demain ont été définies sur les thèmes de la nature, des usages et de la mobilité. Ces priorités sont traduites dans le plan-guide d'aménagement de l'île du Ramier à l'horizon 2030. Ce plan-guide constitue la feuille de route partagée, pour retrouver une cohérence territoriale sur cette île, aujourd'hui fragmentée et saturée d'équipements. C'est donc une vision globale et à long terme pour faire de l'île un espace plus cohérent, plus naturel et plus accessible.

Le futur poumon vert de la métropole

Le projet de reconversion de l'île du Ramier vise à renforcer le caractère naturel des berges, à développer le patrimoine arboré et à protéger la biodiversité. Comment ? En confortant la ripisylve (végétation des berges), en développant une mosaïque de milieux naturels favorables à la diversité des espèces, en plantant massivement des arbres d'essences locales, ou encore en rendant l'île exemplaire en termes d'écologie urbaine (énergie, eau, agriculture urbaine, etc.). Un bel îlot de fraîcheur au cœur de la Métropole !

Exemples
Le cœur du parc
: la démolition de 5 halls du parc des expositions et des dépendances bâties sans qualité architecturale, ainsi que la suppression de la totalité des parkings associés, permettront la création d'un grand parc public de 7 hectares intégrant un jardin botanique et d'une grande esplanade pour les manifestations culturelles et sportives. Les travaux débuteront à partir de la fin 2020, dès le déménagement du parc des expositions.
L'éco-parc de la Poudrerie : le secteur sud de l'île a vocation à devenir le grand espace de nature préservée au cœur de Toulouse. Ce site proposera différentes activités : agriculture urbaine, jardins partagés, observatoires, loisirs de pleine nature... son aménagement est prévu à partir de 2019.

Des sports et loisirs pour tous

Imaginez un espace où se dépenser, se détendre, se cultiver, observer la faune et la flore… Demain, le Ramier sera tout cela à la fois ! De nouvelles activités sportives compléteront l'offre existante : nautisme, sports urbains  avec la création d'un grand skate-park indoor, parcours de course à pied, activités de pleine nature, etc.  Les habitants pourront se retrouver au restaurant, partager un pique-nique ou assister à un spectacle de plein air. Les curieux redécouvriront l'île en empruntant ses sentiers et profiteront d'expositions artistiques et d'animations pédagogiques autour de son patrimoine naturel. 

Exemple
La Cité des sports urbains
: le hall 3 sera rénové et équipé dans le cadre d'une délégation de service public, permettant d'accueillir des pratiques sportives telles que skate, BMX, trottinette…les travaux débuteront à partir de la fin 2020, dès le déménagement du parc des expositions.

Une île apaisée et accessible

Afin de redonner à l'île son charme de parc à explorer à pied, à vélo ou en roller, les cheminements retrouveront toute leur place. L'empreinte de la voiture sera fortement diminuée, le stationnement permanent réduit et les accès réorganisés.
La trame des allées historiques sera progressivement restaurée, une grande promenade aménagée autour de l'île et un réseau créé pour les modes doux. On accédera plus facilement au Ramier grâce à quatre nouvelles passerelles piétons/cycles traversant le fleuve (et connectant directement l'île aux quartiers riverains (Empalot, Croix de Pierre, Saint-Michel et vers l'avenue de Muret), ainsi qu'aux transports en commun (métro, tramway, bus Linéo).
La navigation sera renforcée et facilitée par la création de haltes fluviales et un bateau-taxi permettra de rallier l'île depuis le centre-ville.  


Le plan guide

visuel plan-guide

 

 

 

Il constitue la feuille de route  : il se matérialise sous la forme d'une carte.

Télécharger le plan-guide (13 Mo au format.jpg)

 

 

Partager la page