Téléphérique Urbain Sud
En 2020, le Téléphérique Urbain Sud reliera, en 10 minutes, l'Oncopole à l'Université Paul-Sabatier en passant par le CHU Rangueil. Le projet, initié en 2016, entre dans sa dernière phase de concertation avec le lancement de l'enquête publique début 2019.

En 2020,  les cabines 100% accessible du Téléphérique Urbain Sud  survoleront la Garonne et Pech David pour relier en 10 minutes  l'Oncopole, le CHU Rangueil et l'université Paul-Sabatier...contre 30 minutes en voiture.

Un  transport écologique et sûr

Ses trois kilomètres de long sont une première en France en milieu urbain. La technologie retenue est nommée 3S,  pour les trois câbles (deux porteurs et un tracteurs)  sur lesquels reposent le système. Elle garantit un mode de transport éprouvé, doux, écologique et sûr.

Le téléphérique urbain sud fait partie du projet Mobilités 2020-2025-2030, projet qui structure les transports de l'agglomération toulousaine pour les années à venir, comprenant :

  • la 3e ligne de métro Toulouse aérospace express (à l'horizon 2025)
  • le doublement de la capacité de la ligne A (en 2019)
  • le  développement du réseau de bus Linéo (à l'horizon 2020)
  • le téléphérique urbain sud (à l'horizon 2020)

Une bouffée d'oxygène pour l'arc sud

Le projet de téléphérique vise à améliorer la desserte des grands équipements du sud de la métropole où se concentre plusieurs pôles d'attraction majeure :

  • l'université Paul Sabatier et ses 30 000 étudiants
  • le CHU de Rangueil qui renregistre 210 000 consultations par an 
  • l'oncopole et son campus de 5  500 salariés
  • les laboratoires Sanofi et Pierre Fabre...

On attend 8000 voyageurs par jour sur cette ligne aérienne, avec une cabine toutes les 1,30 minutes en heure de pointe comme dans le métro.

Les usagers du téléphérique pourront se garer sur les parcs-relais existant (métro Ramonville). La future station Oncopole bénéficiera  d'une aire de stationnement de 500 places.

Le Téléphérique Urbain Sud fait partie intégrante du réseau Tisséo. Il sera donc accessible sans supplément au tarif Tisséo en vigueur lors de la mise en service et notamment  en connexion directe avec le métro (ligne B) oules lignes de bus.

Plus d'infos sur le site Tisséo Collectivités

 

Station Oncopole - perspective depuis les quais. Plus haut : station CHU - vue depuis les quais.  © Groupement POMA

En chiffres

  • 3 kilomètres de tracé, le plus long téléphérique urbain de France !
     
  • 3 stations : Paul Sabatier, CHU Rangueil et Oncopole
     
  • 100 m de dénivelé et jusqu'à 70 m de hauteur de survol
     
  • 15 cabines de 34 personnes
     
  • 100% accessibles : entrée et sorties des cabines de plain-pieds
     
  • 10 minutes de temps de parcours pour relier les 3 stations contre 30 minutes en voiture
     
  • 20 km/h de vitesse commerciale
     
  • 30 fois moins polluant que la voiture
     
  • Service assuré comme le métro et le tram de 5h à 0h30
     
  • Mise en service fin  2020. 

Partager la page